afrikblog

APS - Le directeur du département de la gouvernance et des réformes économiques et financières à la Banque africaine de développement (BAD), Isaac Lobé Ndoumbé, a souligné la nécessité de renforcer la présence du secteur financier en Afrique où moins d’un quart de la population adulte détient un compte auprès d’une institution financière formelle.

‘’Il y a encore beaucoup à faire pour pousser les limites et contraintes en vue d’augmenter le nombre de personnes bancarisées en Afrique (…) Ce qui constitue un frein pour la capacité du continent à croitre et à sortir de la pauvreté’’, a dit M. Ndoumé. Il s’exprimait au cours d’un atelier régional axé sur les enseignements d’un ouvrage intitulé ‘’La Finance en Afrique : au-delà de la crise’’. La rencontre était organisée par la BAD et la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO).

Selon cette publication, moins d’un quart de la population adulte en Afrique détient un compte auprès d’une institution financière formelle........ lire l'article au complet