" />
14 février 2011

Faible taux de bancarisation : Pratiques culturelles et frais de tenue de comptes élevés en cause

Walf Fadjri -      Même s’il reconnaît que les autorités monétaires se préoccupent de relever le taux de bancarisation, Abdoul Mbaye pense que cela ne sera pas facile à cause des habitudes culturelles et des frais de tenue de comptes que les banques prélèvent sur leurs clients mensuellement ou trimestriellement. ‘Il n’est pas sûr que tout le monde veuille se départir de ses espèces. En plus, il y a beaucoup de personnes qui n’accepteraient pas d’être payées par la monnaie scripturale’, pense-t-il tout en indiquant... [Lire la suite]
11 février 2011

Bancarisation et consommation ou surendettement au Maroc

PAPERBLOG     -    Aux mêmes causes, les mêmes conséquences, qui se retrouvent partout.   Qui paie ses dettes s’enrichit mais, au pays des proverbes, les huissiers offrent des jouets aux enfants. La bancarisation et le financement par les prêts sont arrivés ensemble au Maroc, avec les mêmes erreurs qui furent faites dans de nombreux autres pays. La consommation gagne tous les esprits : qui ne veut sa voiture, son appartement, le nouvel écran plat, ou le mouton à table le jour de l’Aïd... [Lire la suite]
Posté par oxkard à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 janvier 2011

Mieux toucher les populations pour l’ouverture d’un compte bancaire

FRATERNITE  -   Poursuivant la Campagne de Communication sur la Promotion de la Bancarisation et l’Utilisation des Moyens de Paiement Scripturaux dans l’UEMOA, la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a organisé les 14, 15 et 16 Janvier 2011, une caravane qui a sillonné la ville de Cotonou et de Porto-Novo afin de sensibiliser la population béninoise sur l’ouverture d’un compte bancaire qui est aujourd’hui à la portée de tous vu ses nombreux avantages…  Un point d’animation de la... [Lire la suite]
Posté par oxkard à 12:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
25 décembre 2010

Taux de bancarisation dans l'UEMOA (2009)

A l'occasion de la publication du rapport annuel 2009 de la Commission Bancaire de l'UMOA, organe de régulation des activités bancaires dans l'Union, il nous a paru nécessaire de faire un nouveau point sur le niveau de bancarisation dans les différents pays membres.  Le taux de bancarisation a globalement progressé dans l'ensemble des pays. Il s'est accru au niveau de l'Union en moyenne de 5,06% de 2008 à 2009. Le Togo demeure, et de loin, le pays le mieux bancarisation de l'Union avec un taux de 18.11% de sa population (âgée de... [Lire la suite]
25 décembre 2010

Parts de marché des pays membres dans le secteur bancaire de l'UEMOA

A l'image du niveau de développement économique, le secteur bancaire ne présente pas un visage identique dans les différents pays de l'UEMOA. Il s'inscrit dans l'ensemble dans une dynamique de croissance qui se traduit par une augmentation plus ou moins soutenue du réseau d'agences bancaires et de la clientèle desservie.    Mais cette croissance n'est pas homogène et dans certains pays, elle est plus perceptible que d'autres. Cela tient évidemment au pouvoir économique qui donne de fait une capacité d'action plus... [Lire la suite]
Posté par oxkard à 02:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 décembre 2010

Campagne de promotion de la bancarisation dans l’espace Uemoa: la Bceao implique les médias

LA NOUVELLE TRIBUNE  -  Lancée le 23 Septembre dernier au siège de la Bceao à Dakar, la campagne pour la promotion de la bancarisation et de l’utilisation des moyens scripturaux suit son cours. C’est dans ce cadre que la direction nationale de la Bceao a organisé jeudi 02 Décembre à l’hôtel du port dernier un atelier de formation à l’intention des journalistes. Ledit atelier a été lancé par le Directeur  national de la Bceao Alain Fagnon Koutangni. L’Uemoa est une communauté de près de 80 millions d’âmes dont 36 sont... [Lire la suite]
Posté par oxkard à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
24 décembre 2010

Le chantier monétique interbancaire de l’UEMOA est un bel exemple d’intégration régionale, selon la BCEAO

  APA-Dakar (Sénégal) Le chantier monétique interbancaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) est un bel exemple d’intégration régionale, a affirmé vendredi à Dakar M. Homialo G’Beasor président du conseil d’administration du Groupement interbancaire monétique (GIM). M. G’Beasor, qui est aussi directeur des services bancaires de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), s’exprimait à l’occasion de l’ouverture de la 27ème édition du salon monétique régional organisé par... [Lire la suite]
Posté par oxkard à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 décembre 2010

BCEAO: VERS UNE BANCARISATION ACCÉLÉRÉE

  MaliKunda - La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) au Mali a tenu, mercredi 8 décembre 2010, une journée d’information et de sensibilisation sur la campagne de promotion de la bancarisation et de l’utilisation des moyens de paiement scripturaux. Objectif : porter le taux de bancarisation de 11,63% à 20% d’ici à l’horizon 2012 au Mali. La rencontre qui s’est déroulée au siège de l’Agence principale BCEAO de Bamako était placée sous la présidence du directeur national de la BCEAO au Mali, Oumar Tatam... [Lire la suite]
13 décembre 2010

BURKINA FASO | XIIIe conférence annuelle des services du Trésor : « Atteindre un taux de bancarisation de 20 % »

  (SIDWAYA) « Le Trésor public et la promotion de la bancarisation au Burkina Faso ». C’est sous ce thème que s’est ouverte le mercredi 3 novembre 2010 la XIIIe Conférence annuelle des services du Trésor (CAST). « Dans un contexte où moins d’un (01) Burkinabè sur dix (10) a accès aux produits et services offerts par les institutions de financement, l’implication du Trésor public pour permettre l’accès du plus grand nombre aux services bancaires, constitue une préoccupation majeure », a d’emblée, affirmé le... [Lire la suite]
13 décembre 2010

ABDOULAYE DIOP, MINISTRE DU BUDGET : « La bancarisation réduit le coût des émissions monétaires »

Le ministre du Budget, Abdoulaye Diop, a retracé le processus d’application de la bancarisation des salaires supérieurs à 100.000 francs Cfa de tous les fonctionnaires sénégalais et des agents payés par l’Etat. La bancarisation est inscrite dans le respect d’une directive de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Abdoulaye Diop a énuméré les avantages de cette mesure aussi bien pour les fonctionnaires et en particulier pour les enseignants et les pays membres de l’Uemoa. Monsieur le ministre, la bancarisation des... [Lire la suite]